Table ronde #04 – Managers, producteurs, tourneurs… Le hip-hop à Marseille, entre artisanat et industrie


Mercredi 25 août – De 14h à 16h – Théâtre de l’Œuvre

Inscription obligatoire sur ce formulaire de réservation


Modérateur
Stéphane Galland – Journaliste, programmateur, DJ – Le Coton Club, 88.8FM, WWFM

Intervenants

  • Fabien Elarouti – Producteur – 13e Art Music
  • Ladjoint – Beatmaker, producteur, ingénieur son – Skenawin Studio
  • Aymeric Genty – Label manager – I.O.T. Records
  • Émilie Hauck – A&R director & label manager – OM Records / BMG
  • Alban de Saporta – Booker – Arachnée Productions & manager – 3e Oeil

Success stories exceptionnelles mises à part, les carrières musicales ne se construisent pas sans plusieurs ingrédients essentiels. Outre le talent, bien sûr (qui aide toujours un peu), il y faut un travail acharné, sur un temps parfois long, et surtout, la présence d’un entourage à même de canaliser ce travail et ce talent. Il s’agit de les rendre conformes, de manière plus ou moins volontaire, aux exigences de modes de production et de consommation hautement compétitifs et volatiles. La production de musique hip-hop repose notamment sur un renouvellement constant de l’offre artistique, pour alimenter une demande particulièrement encline à passer d’un « nouveau jeune talent » à un autre, oubliant le précédent dans des limbes peuplées de wannabes.

Management, production de supports discographiques, dimension juridique, édition, organisation de tournées… Nombreux sont les métiers qui constituent la chaîne de ce qu’il faut bien appeler l’industrie du hip-hop. Quelle est la réalité actuelle de cette industrie ? Quelles compétences clés recouvrent ces activités ? Comment les acquérir ? Et enfin, dans une ville notoirement reconnue pour son vivier de talents artistiques, mais beaucoup moins pour ses forces vives organisationnelles et productives, comment agir en direction d’une structuration de l’industrie favorisant la créativité et la longévité ?


PARTAGEZ-MOI !